Gostaria de ser nosso colaborador?

É especialista em alguma das áreas de conhecimento presentes na nossa enciclopédia? Tem gosto pela escrita? Gostaria de ser editor numa enciclopédia em português, integralmente escrita por especialistas? Gostaria de partilhar conhecimento?

Se a sua resposta é sim, então envie-nos o seu CV para geral@knoow.net para que possamos analisar e enviar mais detalhes sobre a forma de colaboração.

 

Áreas para as quais procuramos especialistas:

  •  Biologia
  •  Economia
  •  História
  •  Medicina
  •  Medicina Veterinária
  •  Filosofia
  •  Sociologia
  •  Contabilidade
  •  Direito
  •  Mecânica
  •  Química
  •  Física
  •  Matemática

 

 

Akita Inu (Race de Chien)

Présentation de l’Akita Inu (Race de Chien): Origine, aspect physique, personnalité et attentions particulières.

Présentation de l’Akita Inu (Race de Chien)

Akita Inu
Pays d’origine Classification selon la FCI Fonction initiale
Japon Groupe 5 – Spitz et chiens du type primitif

Section 5-Spitz asiatiques et races similaire

Standard n°255 – 13/03/2001

Chien de compagnie

 

Caractéristiques générales
Taille 61 – 70 cm
Poids 34 – 54 kg
Couleurs Rouge-fauve, sésame (poils rouge-fauve avec pointes noires), bringé et blanc. Toutes les couleurs mentionnées ci-dessus, excepté le blanc, doivent présenter l’«urajiro»(1)
Espérance de vie 11 – 15 ans
Personnalité     Loyal, courageux, doux et calme

Origine

L’Akita Inu (Race de chien) (également appelé Akita japonais ou simplement Akita) est une race originaire de la préfecture d’Akita, une région montagneuse et froide de l’île japonaise de Honshū.Akita Inu

Akita Inu signifie littéralement «Chien d’Akita».

Les ancêtres de cette race seraient des Spitz primitifs dont les vestiges au Japon remontent à 2000 ans avant JC. Son origine proprement dite remonte au début du XVIIe siècle et il est dit que ce chien, alors populairement appelé Matagi Inu, était utilisé comme chien de chasse à l’ours et d’autres animaux de grande taille (Matagi est le nom donné aux chasseurs d’ours traditionnels de cette région).

À partir de 1854, commence la révolution industrielle. La population des villages augmente et avec elle augmente aussi la criminalité. C’est à cette époque que les Matagi Inu commencent à être utilisés comme chiens de garde. D’autres les utilisent aussi dans des combats de chiens et les croisent avec des Tosa ou des Mastiff pour augmenter leurs capacités de combats. Il en résulte une perte progressive des caractéristiques du type Spitz.

Dans le début des années 1900, une épidémie de rage dévastatrice a presque conduit cette race à l’extinction et les combats de chiens furent alors bannis.

En 1929, des règles strictes sont établies afin de préserver les races pures japonaises, interdisant les croisements avec d’autres races. Les Matagi Inu survivants sont ensuite utilisés dans le processus de restauration de la race d’origine. En 1931, cette race de chien est officiellement appelé Akita Inu et fut déclarée Trésor National (Monument Naturel du Japon). Dès lors, elle devient extrêmement populaire.

Cet intérêt croissant pour l’Akita augmente avec la publication en 1932 d’un article qui rapportait l’histoire de loyauté de Hachikō, un Akita né en 1923 qui accompagnait tous les jours son propriétaire, le professeur Hidesaburō Ueno, jusqu’à la gare de Shibuya (Tokyo) et attendait son retour au même endroit. Un après-midi de mai 1925, le professeur n’est pas rentré… Il était décédé après avoir souffert un accident vasculaire cérébral à l’Université. Ce jour-là, Hachikō l’attendit en vain et a été finalement recueilli par d’autres membres de la famille et des amis. Cependant, il retourna de façon persistante à la maison où il avait vécu avec le professeur et, tous les jours, il retournait à la gare où il reprenait son attente.

La loyauté et le dévouement de Hachikō le transforma en héros national. En 1934, une statue de bronze fut érigée à la gare de Shibuya en l’honneur du fidèle Akita. Hachikō mourut l’année suivante, le 8 mars, après une longue attente de près de 10 ans. Depuis lors, il est considéré comme un symbole d’intelligence, de loyauté et de confiance.

Pendant la seconde guerre mondiale, la race est passée à nouveau près de l’extinction, car tout les chiens, excepté les bergers allemands, étaient réquisitionnés pour leur chair et leur peau. Afin de protéger les portées, certains Akita ont été croisés avec des bergers allemands. À la fin de la guerre, des soldats américains ont rapporté certains spécimens aux États-Unis, où la race a divergé et a donné lieu à l’Akita américain. Dans le même temps, les éleveurs japonais travaillaient dur pour éliminer les caractéristiques étrangères et furent capable de régénérer la race pure Akita Inu que nous connaissons aujourd’hui.

Cette race a été reconnue par la FCI en 1964.

Aspect physique

Les chiens Akita Inu sont des chiens grande taille, bien proportionnés, robustes et musclés. Ils possèdent une tête massive triangulaire et de petits yeux, presque triangulaires, de couleur brun foncé. Le stop est marqué, le museau long et fort et le nez large et noir. Ils ont une dentition solide avec une articulation en ciseaux.

Les oreilles sont petites, dressées et inclinées vers l’avant. Elles présentent une forme triangulaire, légèrement arrondie à l’extrémité.

La queue a une insertion haute. Elle est dense et toujours enroulée sur le dos.

Le poil est dur et droit. Le sous-poil est léger et dense. Ils possèdent des poils plus longs sur le garrot, la croupe et plus encore dans la queue. Quant à la couleur, le poil peut être rouge-fauve, sésame (c’est à dire rouge-fauve avec pointes noires), bringé ou blanc. Tous les Akita Inu, sauf ceux de couleur blanche, doivent présenter l’«urajiro» (pelage blanchâtre sur les côtés du museau, les joues, sous le menton, le cou et le ventre, sur le dessous de la queue et la face interne des membres)(1).

Personnalité

L’Akita Inu est très fidèle et affectueux avec sa famille humaine. Courageux et calme, méfiant avec les étrangers et de caractère dominant, ce qui fait qu’il peut être agressif avec les autres animaux. La chasse est dans ses gènes, n’importe quel petit animal (chat, lapin, poulet, etc.) peut être considéré par lui comme une proie. Cependant, une bonne coexistence est tout à fait possible si il a été habitué depuis tôt à la présence d’un autre animal. En présence d’enfants, ils doivent être surveillés et ceux-ci doivent apprendre à le respecter et à être respectés.

C’est un chien intelligent, docile, mais parfois aussi têtu. Par conséquent, il doit être éduqué de façon ferme et consistante mais sans brutalité et avec beaucoup de patience.

Il vocalise avec plusieurs drôles de sons mais n’aboie pas beaucoup.

C’est une race très énergique et donc pas adaptée à la vie en appartement, à moins qu’il ne puisse décharger son énergie tout au long de la journée. Il aime le froid et jouer dans la neige.

Attentions particulières

Les Akita Inu perdent quelques poils tout au long de l’année, ils doivent pour cela être brossé tous les jours. Deux fois par an, la mue est plus accentuée.

Ils ont tendance à développer des problèmes de vision de sorte que leurs yeux doivent être surveillés.

403 Visualizações 1 Total

References:

  • Bouyet, B. (1992). Akita, treasure of Japan. Montecito, California.: MIP Pub.
  • Chrystyn, J. (2009). Hachiko. Beverly Hills, CA: Dove Books.
  • Fédération Cynologique Internationale (2017). AKITA. [online] Available at: http://www.fci.be/en/nomenclature/AKITA-255.html [Accessed 15 Dec. 2017].
  • The Kennel Club’s illustrated breed standards. (2011). London: Ebury
403 Visualizações

A Knoow é uma enciclopédia colaborativa e em permamente adaptação e melhoria. Se detetou alguma falha em algum dos nossos verbetes, pedimos que nos informe para o mail geral@knoow.net para que possamos verificar. Ajude-nos a melhorar.

 

 

Knoow - a divulgar conhecimento pelo mundo